CONSTRUCTION EN COURS

UN PROJET UN PEUT FOU!!!

lien foum constuction en cours : http://aeromodelismedehautesaintonge.e-monsite.com/forum/forum/rubrique-construction-en-cours.html

 

L'histoire est simple, une après midi de vol de pente près de Bougneau sur une petite pente.

Jean-claude vole avec sa petite aile en bois, dont l'ancien propriétaire n'est autre que Jean-paul.

Elle vole bien cette petite chose, et vu que j'aime bien les projets communs, me voilà lancer à Jean-paul, « ça serait sympa de s'en faire un moule histoire de la rendre plus efficace et d'en faire profiter tout le monde ».

Forcement, c'est pas tomber dans l'oreille d'un sourd...mais bon, sans trop s'y attarder non plus.

Le lendemain, je lui envoi un petit mail lui rappelant cette idée « t'as de la suite dans les idées » qu'il me lance, il m'en fallait pas plus pour lancer le projet.

Pas mal d'échanges avec mon compère nous permettent de définir les grandes lignes.

Finalement, on ne part pas du tout sur son aile, ça reste une aile certes, mais il est décidé de la faire en 60 pouces (soit environ 1,52m).

Alors, faire une aile, c'est bien, quasiment tout le monde arrive à en faire une....c'est trop facile, faut corser un peu la difficulté ?

Allez, on va essayer d'utiliser tout ces outils informatiques comme PredimRC pour l'optimisation aérodynamique, XFLR5 pour la modélisation 3D du joujou, la voir en  volume donne du courage et permet de commencer à rêver un peu.

Pour parler de ces fameux outils informatiques.

Je cite (source : http://www.jivaro-models.org/predim_rc/methode_predim_rc.pdf )

PredimRC est un logiciel de conception de modèles volants fonctionnant sur Microsoft Excel.

Conçu initialement pour du pré-dimensionnement, il est devenu au fil des évolutions un outil de

conception aérodynamique complet et performant. La plupart des modèles volants peuvent ainsi être conçus avec un maximum d’efficacité et dans un minimum de temps. (programmeur Frank Aguerre)

Et pour XFLR5 ( source : http://www.xflr5.com/xflr5.htm )

XFLR5 est un outil d'analyse pour les surfaces, les ailes et les avions opérant à faibles nombres de Reynolds. Il comprend:

 XFoil de capacités d'analyse directe et inverse

Capacités de conception et d'analyse Wing basés sur la théorie de la ligne Lifiting, sur la méthode de réseau de vortex, et sur une méthode de panneau 3D .

Pour quoi une telle débauche d'informatique me direz-vous, c'est juste une aile après tout, oui, certes, mais une 60pouces, et cette catégorie de machine à vocation en envoyer du bois comme on dit chez moi, ou encore fly fast and turn left ( littéralement fonces et tournes à gauche).

Le truc, et c'est ce qui est intéressant, c'est que les planeurs aptes à voler très vite, sont en général d'excellent gratteurs.

N'ayant pas un niveau de voltige paysantleroux tesque, je me dit que ses capacités à se retourner la crêpe seront bien au dessus de ce que recherche le commun des mortels, donc, ça ira bien ainsi, on ne se cassera pas la tête à prendre en compte ce paramètre.

Bref, pour en revenir à la genèse, j'étais parti à faire un truc original et esthétique (Marcel Dassault n'a t il pas dit « un bel avion vole bien »).

Si le dicton est vrai, ben, je me suis gauffré et j'ai pas vraiment la fibre artistique.

Je vous laisse en juger par cette capture d'écran qui donne une vue de dessus du premier coup de crayon.

1.png

le truc, c'est qu'avec PredimRC, au fur et à mesure que le dessin avance, on a un genre de soufflerie numérique qui nous sort les performance sous forme de données et de polaire.

Et là, faut bien que je rende à l'évidence, c'est pas du tout ce que l'on recherche, on retravaille tout, on apprend avec l'aide de Frank Aguerre ce qu'est le Facteur d'Oswald (non, c'est pas l'agent des postes de l'aéroport JFK), ainsi que la trainé induite et j'en passe.

Quelques après-midi de travail permettent d'améliorer tout ça, la « gueule » change radicalement et j’obtiens quelques chose de résolument agressif à mon goût .

 

3.png

Oui, mais, il manque encore un petit quelques chose, les saumons bien sur, c'est trop plat tout ça.

Voici donc le dessin final de l'aile

 

4.png

5.png

6.png

 

 

La suite au prochain épisode, les noyaux du proto seront très bientôt découpés à la CNC.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau